Conjonctivite : comment la reconnaître et la guérir ?

By in
315
Conjonctivite : comment la reconnaître et la guérir ?

Œil rouge, gonflé ou irrité ? C’est peut-être une conjonctivite. D’origine bactérienne, virale ou allergique, c’est une invitée surprise dont on se passerait bien. Spectaculaire parfois, mais rien de grave le plus souvent ! En quelques observations et gestes simples, vous pourrez facilement la reconnaître… Et vous en débarrasser ! Voici comment.

À quels symptômes reconnaît-on une conjonctivite et comment les différencier ?

La conjonctivite fait rougir, larmoyer voire gonfler la paupière, tout en donnant l’envie irrépressible de se gratter l’œil… avec parfois des sécrétions purulentes.

Techniquement, il s’agit d’une inflammation de la membrane recouvrant la partie blanche de l’œil et la face interne de la paupière, sans danger pour l’acuité visuelle, mais à traiter rapidement, car elle peut se révéler, parfois, hautement contagieuse… Et elle est toujours désagréable.

Quelles sont les véritables causes de la conjonctivite ?

Une conjonctivite peut avoir des causes très distinctes :

– Une réaction allergique causée par les allergènes les plus courants tels que le pollen, les acariens, les poils d’animaux, des substances irritantes telles que la fumée, l’eau chlorée, le soleil, certains cosmétiques, ou encore un air pollué ou juste très sec, comme avec la climatisation.

– La conjonctivite allergique apparaît toujours sur les deux yeux, et provoque sensation de brûlure et des picotements avec une forte envie de se gratter.

Une infection virale, qui peut aller du simple rhume à différentes maladies infantiles telles que la rougeole, la rubéole ou la varicelle, mais aussi à des adénovirus ou entérovirus.

– La conjonctivite virale — la plus courante — se manifeste par des larmoiements intenses et une photophobie (douleur causée par la lumière). Elle commence, le plus souvent, par toucher un seul œil, avant de contaminer l’autre.

– Une bactérie qui va venir infecter la membrane muqueuse qui protège l’œil.

La conjonctivite d’origine bactérienne atteint, elle aussi, un œil après l’autre. Elle se reconnaît par la présence de sécrétions jaunes et verdâtres au coin de l’œil.

En savoir plus

54321
(0 votes. Average 0 of 5)
Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *